Pseudologisme de la fausse préoccupation

Le pseudologisme de la fausse préoccupation est un pseudologisme antiféministe consistant à critiquer une chose au nom d’une valeur, d’une cause ou d’un principe dont on feint de se soucier. Le pseudologisme de la fausse préoccupation est très couramment employé par les antiféministes de divers courants, car il permet à ceux-ci de camoufler leur misogynie derrière de fausses préoccupations pseudo-féministes.

Exemples de pseudologisme de la fausse préoccupation

  • « Tu dessers la cause féministe » : cette phrase provient systématiquement de personnes n’ayant jamais servi en aucune manière la cause féministe et n’ayant même pas d’intérêt pour le féminisme en dehors des moments où elles attaquent le féminisme.
  • « Ce n’est pas en se vautrant dans le féminisme hystérique qu’on lutte contre les violences conjugales » : cette phrase est systématiquement prononcée par des personnes qui n’ont jamais oeuvré en aucune manière à la lutte contre les violences conjugales.
  • « Depuis quand montrer ostensiblement des vagins dans une publicité est-il la marque d’un progrès particulier pour les femmes ? » : phrase prononcée par le youtubeur masculiniste Julien Rochedy, feignant de se se soucier du « progrès (…) pour les femmes »,1Publication sur la page Facebook officielle de Julien Rochedy, le 13 octobre 2019 alors que celui-ci n’a jamais réclamé de « progrès pour les femmes », et qu’il est connu pour ses prises de position réactionnaires sur la place des femmes dans la société, allant même jusqu’à décrire le viol et tabassage à mort d’une jeune femme norvégienne comme une punition méritée. 2Solveig Mineo, « “Karma” : Julien Rochedy applaudit le viol et le meurtre d’Elin Krantz en l’accusant à tort de militantisme gauchiste« , Bellica.fr, 20 juin 2020 (lire en ligne)
  • « Et les viols commis sur des hommes, hein ?! » : ce genre de phrase est toujours prononcé en réaction à un témoignage ou à une prise de parole féministe sur les violences sexuelles commises par des hommes sur des femmes. Les personnes qui prononcent ce genre de phrase n’ont jamais accompli quoi que ce soit en matière d’engagement contre les violences sexuelles, et ne se préoccupent jamais le reste du temps des viols commis sur des hommes ou sur des femmes. Ces personnes s’intéressent tellement peu du sujet dont elles feignent se préoccupper, qu’elles ignorent que c’est grâce aux féministes que la criminalisation des viols sur les hommes a été mise en place. Le but de ces commentaires sur les viols commis sur des hommes n’est absolument pas de faire avancer la cause de la défense des hommes victime de viols, mais de silencier la parole féministe sur les violences misogynes et sexuelles.

Exemples de réponses pour contrecarrer les pseudologismes de la fausse préoccupation

  • « Depuis quand te soucies-tu de la cause de … ? »
  • « Ah bon, tu es féministe ? Où est-ce que tu milites ? »
Télécharger PDF Télécharger PDF

Notes et références

Notes et références
1 Publication sur la page Facebook officielle de Julien Rochedy, le 13 octobre 2019
2 Solveig Mineo, « “Karma” : Julien Rochedy applaudit le viol et le meurtre d’Elin Krantz en l’accusant à tort de militantisme gauchiste« , Bellica.fr, 20 juin 2020 (lire en ligne)
Barre latérale