Double peine de la silenciation des victimes de violences sexuelles

La double peine de la silenciation des victimes de violences sexuelles désigne la seconde sanction sociale qui s’abat sur les femmes lorsqu’elles dénoncent des violences sexuelles, après la première sanction sociale qui fut la silenciation intitiale.

Exemple

Lorsqu’une femme est victime de violences sexuelle de la part d’un homme politique célèbre, il arrive souvent qu’elle soit assaillie d’injonctions au silence, de minimisations, et qu’elle ne reçoive pas de soutien. Puis, lorsque la victime reçoit enfin du soutien à la faveur d’un quelconque événement politique (vague de dénonciations, offensive contre l’homme politique en question), sa parole ets à nouveau disqualifiée car entâchée d’une suspicion de manœuvre politicienne.

 

Télécharger PDF Télécharger PDF
Barre latérale