Dépendance organisationnelle (patronnage politique)

La dépendance organisationnelle ou patronnage politique est la situation de dépendance dans laquelle se trouve une organisation féministe lorsqu’elle accepte l’aide d’un autre groupe politique plus puissant qu’elle sur le plan financier, institutionnel, médiatique ou humain. En se plaçant sous le patronnage d’une puissante organisation politique (formelle ou informelle), le groupe féministe obtient des moyens qu’il n’aurait pu obtenir autrement, ou en tout cas pas aussi vite : des financements, des relais médiatiques, des soutiens institutionnels, des moyens humains, un réseau d’influence, qui lui permettent de se développer plus vite et plus fort, de recruter, de monter des projets, de pérenniser son action en salariant ses membres, de financer des réalisations ambitieuses. Mais avec ce patronnage politique, ce que le groupe féministe gagne en moyens, il le perd en autonomie et peut vite se retrouver en situation de totale dépendance organisationnelle, ce qui crée une vulnérabilité ouvrant la voie à l’infantilisation, à l’entrisme, à la sujétion, au chantage caporalique, au chantage tout court, au sabotage, à l’utilisation des féministes comme caution, à la silenciation, ou encore à l’ésotérisation d’accaparement.

Télécharger PDF Télécharger PDF
Barre latérale